Un attachement à des valeurs pour une vraie qualité de service

Les valeurs, c'est  aussi ce qui fait la différence et Marie-Dominique Flouzat-Auba y est très attachée dans sa relation avec les clients :
 

  • Etre accessible

  • Prendre le temps d'écouter

  • Faire preuve de réactivité

  • Persévérer tant qu'il y a une petite chance
     

 

C'est une vraie plus-value et les retours réguliers de clients montrent qu'il apprécient en plus :

La disponibilité de leur avocat qui  leur permet d’obtenir une réponse la plus rapide possible en fonction de l’importance du problème posé. Par exemple le cabinet Flouzat-Auba a réussi à obtenir, il y a quelques années alors qu'il y avait une comparution devant le juge, le divorce d’un client sur requête conjointe (consentement mutuel) dans un délai exceptionnel de trois semaines, le client ayant un besoin impératif d’être divorcé très vite pour une acquisition immobilière.

L'expertise de Marie-Dominique Flouzat-Auba, notamment sur les points techniques et psychologiques du divorce. Elle privilégie le côté humain et apporte, en plus de son expérience du vécu des audiences, ses conseils basés sur une solide expertise. Par exemple il est expliqué au client comment se comporter devant le juge, se présenter à l’audience de non conciliation, le déroulement de l’audience  et l’attitude probable qu’adoptera l’adversaire, et ce afin d’être le plus convaincant possible et tenter d’obtenir le résultat sollicité.

La volonté de "Tout tenter" ! Marie-Dominique Flouzat-Auba aime les défis et va toujours explorer les différentes pistes de réussite. Par exemple, à une époque où la prestation compensatoire n’était pas révisable, elle a proposé à un client qui avait d’un commun accord avec son épouse fixé une prestation compensatoire très élevée et qui quelques années après la contestait alors que juridiquement parlant il ne pouvait le faire, de tenter une négociation. Alors que l’ex épouse n’avait apparemment aucune raison d’accepter elle s’est laissée convaincre à la fois sur le fondement de raison économique (elle a touché un capital) plutôt qu’une somme chaque mois, et psychologique reconnaissant que ce qu’elle avait touché était déjà conséquent et que le capital ferait qu’elle n’aurait plus aucun contact avec son ex mari.

DROIT DES PERSONNES

ET DE LA FAMILLE

DROIT DES

SUCCESSIONS

DROIT

MEDICAL

DROIT DES SOCIETES

DROIT PENAL

DROIT IMMOBILIER

04

Mon savoir-faire

© 2017 - Cabinet Flouzat-Auba - 286 Bd St Germain - 75007 Paris - Tél : 01 44 18 95 32

  • White LinkedIn Icon
  • w-facebook